À propos de l’aéroport

L’Aéroport régional de Bathurst dessert 150 000 habitants et plus de 5 500 entreprises dans un rayon d’une heure de route. Ceci positionne le nord comme l’une des plus importantes régions après le sud-est.

 

Mission et Vision

Mission – offrir une gamme de services aéroportuaires accessibles, sécuritaires, fiables et rentables financièrement.

Vision – viser à être une autorité aéroportuaire de premier plan dans le nord du Nouveau-Brunswick

 

Direction

À titre de directrice exécutive de l’Aéroport régional de Bathurst, je suis fière des résultats de nos efforts visant l’amélioration du service aérien aux passagers du nord du Nouveau-Brunswick. Mon principal objectif est de continuer d’offrir à notre région des services aéroportuaires faciles d’accès, sécuritaires et fiables.

L’aéroport joue un rôle vital dans notre économie et constitue un partenaire important pour la création et l’exploitation de nouvelles possibilités pour le nord du Nouveau-Brunswick. Et, en tant que native de la région, je souhaite sa prospérité et son épanouissement à mesure que nous diversifions et élargissons nos horizons. Je crois sincèrement que l’Aéroport régional de Bathurst est le lien vital pour le nord du Nouveau-Brunswick.

Jennifer Henry

 

Conseil d’administration

Colin Brewster – Président

Marc-André Godin – Vice-president

Mireille A. Saulnier – Trésorière

Carole Caron – Secrétaire

Yvon P. Arseneau

Francis Frenette

Guy Guitard

René Legacy

Todd Morrison

Normand Plourde

 

Historique

L’Aéroport régional de Bathurst a reçu ses premiers vols commerciaux dès 1969. Au début, c’est de petits avions de type Navajo et Aztèque et très vite de plus gros transporteurs ont atterri sur sa piste.

En 1989, Air Nova entreprit une liaison régulière vers Montréal avec une escale à Fredericton à l’aller. L’Aéroport régional de Bathurst avait reçu auparavant des subventions de Transport Canada pour la construction d’un nouveau terminal, l’appareillage de mesure de distances, l’éclairage à basse intensité et un système de réapprovisionnement en combustible d’avion.

En 1995, l’aéroport augmentait la longueur de sa piste, installait de nouveaux systèmes d’éclairage et ajoutait une nouvelle balise de navigation.
L’aéroport a prouvé sa valeur comme instrument de développement lorsqu’il fut utilisé pour recevoir les nombreux vols lors de la tenue du Sommet économique des pays francophones en 1999 et des Jeux du Canada en 2003. De plus, des avions à réaction de type « Gulf Stream » ont profité de sa piste pour déposer à Bathurst des chefs d’entreprise venant des grands centres du continent.

Aujourd’hui les opérations de l’aéroport permettent un plus grand nombre de vols quotidiens vers Montréal et de plus grands projets développement sont à venir afin d’assurer ce lien vital pour le nord du Nouveau-Brunswick.